Cyboy - Chapitres 1 à 8

Publié le par Shirubi

Vignette Cyboy

8

Nouveauté

 

Aujourd’hui, je vous présente une de mes découvertes, Cyboy. Cette nouveauté est un scan traduit par la team Black Butterfly. Tout d’abord, le graphisme me disait quelque chose et j’ai bien fait de vérifier puisqu’il s’agit de Nishikata Mai. Ce nom ne vous dit peut être rien, pourtant, le blog vous a déjà présenté deux œuvres de cette même personne. En effet, il s’agit du shôjo Venus Capriccio (en cours) et d’Hana no Kishi qui vient tout juste de se terminer.

 

Au début, le résumé ne m’avait guère attirée, mais en voyant le nom de l’auteur, j’ai vite changé d’avis. Étant très fan de ses précédentes séries, je dois dire que je ne suis pas déçue. Nous retrouvons toujours ce même style très doux et léger mais tellement entraînant.

 

Je tiens à noter une petite originalité : pour une fois nous avons un protagoniste masculin. Cela nous permet d’avoir des réactions et points de vue masculins. Kiyo m’a fait beaucoup rire durant les premières pages. Effectivement, même s’il a l’apparence d’un beau gosse, il reste tel qu’il est. J’ai beaucoup aimé ses changements de comportement. Devant les autres, il apparaît comme quelqu’un de très “cool”, mais tout ceci n’est qu’une façade. Dès que les autres lui tournent le dos, il s’extasie sur la moindre petite phrase ou remarque et n’hésite pas à la noter dans son carnet. Il compte même le nombre de fois où on lui dit qu’il est “cool”. Sa tête est également très marrante, d’une seconde à l’autre il se métamorphose. Il se surnomme même Cyboy. C’est un mélange entre “cyborg” et “boy”, vu que c’est un garçon totalement “refait” grâce au dur entraînement de Maki. En tout cas, sa relation avec ce dernier a l’air très forte et Maki fait tout pour protéger son poulain. Que nous cache ce duo de choc ?

 

Toutefois, Kiyo souhaite se faire de nouveaux amis notamment avec la charmante Aran. Cependant, celle-ci semble le fuir comme la peste et le détester. Pourquoi le fuit-elle autant ? Surtout que les jolies filles lui courent toutes derrière et elles ne s’en privent pas. Une totale incompréhension le submerge.

 

Je pense que les fans de l’auteur apprécieront ce nouveau shôjo, surtout qu’il est très court (en deux volumes). Je vous laisse donc le découvrir!

 

Shirubi


Cyboy KiyoRésumé

Plus jeune, Kujou Kiyosumi était connu comme quelqu’un d’extrêmement ringard, renfermé et maladroit, il était même surnommé “rat de bibliothèque” par ses camarades. Il avait tout d’un geek malgré ça une fille venait lui parler. Un jour à l’école primaire, il avoue ses sentiments à cette fille, mais celle-ci l’a rejeté froidement et traité devant toute la classe. Humilié par cette situation, il décide de changer et de devenir “cool”. Pour cela, il demande l’aide du mec le plus cool de sa classe, c’est-à-dire à Sagiya Maki. Après dix mois de dur labeur, dans son nouveau lycée, il obtient son statut du garçon le plus populaire aux côtés de Maki. Tout semble bien se passer mais… 

Source : Shirubi

 


Télécharger la série sur le site de la team “Black Butterfly” 

[Black Butterfly] Cyboy 


 

Cyboy T.1 Cyboy Scan 1 Cyboy Scan 2 Cyboy Scan 3 Cyboy Scan 4 Cyboy T.2

 

  • Envie d’en parler sur le forum ? “Cyboy” (à venir)

 


Fiche signalétique En bref...

Titre : サイボーイ, Cyborg Boy, Cyboy

Auteur : Nishikata Mai

Genre : Comédie, romance, vie scolaire

Editeur VO : Hakusensha

Prépublication : Hana to Yume

Team Française : Black Butterfly

Nombre de volumes VO/VF : 2 / 2 (série terminée)

Année : 2008

+ Les atouts

  • Le personnage principal est masculin
  • C'est le même auteur qu' Hana no Kishi et Venus Capriccio
  • Les changements de comportements de Kiyo sont très drôles
  • Les divers personnages
  • Le duo Kiyo et Maki
  • Le nombre de volumes de cette série

- Les inconvénients

  • L'ambiance fait peut être trop classique à certains endroits vu que c'est une histoire de lycéen.
  • Certaines réactions peuvent être prévisibles.

Vous aimerez peut être...

HananoKishi-copie-1 venus-capriccio Switch Girl T.1

Publié dans Cyboy

Commenter cet article