Fin de Tonari no Atashi - Atsuko Nanba

Publié le par Shirubi

Tonari-no-Atashi-T.1.jpgL'auteur Atsuko Nanba commence à se faire un nom en France. En effet depuis février 2011, le shôjo Seed of love a atterri dans notre pays et pour le moment, six tomes sur sept sont déjà sortis aux éditions Soleil. Sur le blog, vous pouvez retrouver en scan une de ses oeuvres, Senpai to Kanojo.

Cette news concerne une autre de ses séries "Tonari no Atashi". En effet, celle-ci prendra fin dans le numéro de mars du magazine Betsufure (en vente le 13 février 2012). Ce même jour sortira au Japon le tome 9 de ce shôjo et le 10ème est prévu pour l'été 2012. Ce shôjo comptera donc en tout 10 volumes.

 

Résumé :

Tonari no Atashi : Non licencié en France

Le voisin de Nina, Kyôsuke, a commencer à aller au lycée alors que Nina était toujours au collège. Nina aime Kyôsuke. Ils font le chemin ensemble jusqu'a leur école respectives, mais ce n'est pas assez pour Nina. Surtout depuis qu'elle a appris la connaissance d'une certaine Yuiko, une jeune fille trés belle qui fréquente le même lycée que Kyôsuke et qui semble avoir aussi des sentiments pour lui...

 

senpai to kanojoSenpai to Kanojo : Non licencié en France mais disponible en scan sur le blog

Le lycée c'est l'occasion de toutes nouvelles choses dans la vie de Rika, une nouvelle cantine, une nouvelle classe et surtout, un nouveau club à fréquenter. Et par le plus grand des hasards elle tombe sur le plus bizarre d'entre tous, le club de découvertes, bien sûr, sous ce nom se cache une bande de lycéens avides de s'amuser. C'est donc tout naturellement que Rika et sa meilleure amie rejoignent ce club aux milles et une aventures, mais celle de notre héroïne sera évidemment de tomber amoureuse. Un amour parsemé d'embûches et d'épreuves...(Source : Daily manga)

 

Seed of love T.1Seed of Love : Licencié en France aux éditions Soleil

Miku est une jeune lycéenne ordinaire. Elle est populaire, a des amies et surtout un petit copain plus âgé qu’elle. Malgré tout, elle n’arrive pas à retrouver les mêmes sentiments que lorsqu’elle lit des shôjos. Il lui manque ce petit quelque chose qui pourra peut être tout faire basculer. Un jour, ses parents lui annoncent qu’ils ont décidé d’ouvrir une pension. Est-ce que l’arrivée d’un nouveau locataire pourrait lui procurer ce déclic ?  (Source : Shirubi)


 

Source : Manga news

 

Shirubi

Commenter cet article