YaoiYuri Con 2011 - Un petit rendez-vous des yaoistes au coeur de Lyon

Publié le par misami_hirota

 

yaoiyuricon

 

La première édition de la YaoiYuri Con s'est déroulée le 29 et 30 Octobre sur La Plateforme à Lyon. Organisée par l'association Event Yaoi, c'est la première convention centrée sur le yaoi de l'Europe. Vous l'avez ratée ? Pas d'inquiétude, je suis là pour tout vous raconter sur ce merveilleux évènement!

 

 

 

Comment? Une péniche?

peniche.JPGOui, vous avez bien lu. YaoiYuri Con s'est déroulée à bord d'une péniche nommée la Plateforme, stationnée sur les quais du Rhône. Après avoir acheté des billets, on nous met au poignet un bracelet en papier pour pouvoir entrer et sortir librement. Les moins de 16 ans ont droit à un bracelet bleu le samedi et vert le dimanche, tandis que les plus de 16 ans portent un bracelet rouge puis jaune, car certaines projections de films et d'anime sont interdites aux moins de 16 ans. L'entrée ouvre sur le coin snack, où on peut acheter des râmens instantanés, des sandwichs, des boissons et des gâteaux faits maison!

 

La porte de gauche ouvre sur la salle où la convention a eu lieu, avec une petite scène au fond pour les cosplays et les activités. Un petit escalier nous guide en bas, vers la salle de projection. 

 

 

Un seul mot maître : la convivialité! 

salle.jpgNe nous voilons pas la face : la convention était petite, très petite. Une dizaine de stands de fanzines amateurs, un gros stand du manga café lyonnais (le seul stand, d'ailleurs, à proposer quelques yaois et autres goodies officiels), un stand de l'association Sohei qui gère les activités, un stand d'Aoi Sora Cosplay qui a organisé les concours de cosplay et un stand de l'association Rimbaud contre l'homophophie. Absence totale des éditeurs de mangas. On peut se sentir gêné et déçu au début, mais finalement, on se sent bien mieux sans cette ambiance commerciale et pressante qu'on a l'habitude de retrouver dans les conventions. Ici, on s'arrête, on se parle, on échange nos points de vue, on se fait de nouvelles rencontres. La discussion s'établit très facilement, puisque tout le monde a une seule et même passion pour le yaoi! Même si la convention s'était déroulée à Lyon et pas à Paris, les fans ont été au rendez-vous, et ils sont venus de partout en France. 

 

 

Des activités à gogo

La scène au fond est presque toujours occupée par les actitivés ou le cosplay. On peut participer aux nombreuses activités en montant sur scène et faire n'importe quoi devant toute la foule, comme dans le fameux jeu Position Yaoi qui consiste à imiter les positions défiant les lois de la physique dans les yaoi. Côté cosplay, c'était assez varié. On retrouve à la fois les séries récentes (NO.6, Durarara!!) et celles beaucoup plus vieilles (Gundam Wing, Harry Potter). On remarquera qu'il y a beaucoup de cosplays de couples "non-officiels" (Naruto et Sasuke, Shizuo et Izaya...) que les couples "officiels" (Nezumi et Sion). Même si les éditeurs n'ont pas été présents cette année, ils se sont montrés généreux en envoyant à l'association une tonne de mangas qui sert de cadeau pour les gagnants des jeux et des concours de cosplay.

yaoi-position1.jpg yaoi-position2.jpg activites.jpg
Pendant le Yaoi Position... Toujours le Yaoi Position... Jeux sur scène

cosplay

Le concours de cosplay du samedi

 

Pour finir, je vais parler de l'activité que j'ai préféré, à savoir le karaoké, qui se déroule en début et en fin d'après-midi dans la salle de projection. Comme il y avait peu de monde, on pouvait choisir toutes les chansons qu'on voulait puis chanter à en perdre la voix jusqu'à la fermeture de la convention. 

 

 

Pour une première édition, la jeune association Yaoi Event a réussi son pari en misant sur la convivialité d'une petite communauté plutôt que la grandeur. Le flagrant manque de yuri est certes regrettable, mais c'est vite pardonné. On attend avec impatience la prochaine YaoiYuri Con et les YaoiApéroYuri!  

 

Note : les photos ont été prises par l'association Yaoi Event et moi-même.

misami_hirota

 

 

Publié dans Actualités

Commenter cet article